La LETTRE du Mois

Lettre N° 34 - Juin 2021

 

LIGNE ÉDITORIALE

ICI, tout va bien est né en 2017. Dans sa version actuelle démarrée avec le numéro de mars 2021, ITVB veut plus qu’hier faciliter le déclic du passage à l’action, de la co-construction, de l’envie de faire avec, de se remettre en phase avec le vivant, de s’impliquer ponctuellement ou à long terme dans un projet à travers la mise en avant de récits proches de chez nous* et parfois plus loin.

Marie-Hélène Lopez

Point commun de ces initiatives, solutions ou pratiques innovantes : elles sont vectrices d’émancipation, de mieux-être, de sens par leur part-pris environnemental, leur modèle économique et social, leur gouvernance aussi.

Poursuivre le journalisme positif, bien sûr, reposant sur de nouveaux imaginaires, des envies de possibles en appuyant sur l’engagement et les énergies collectives.

L’art, la culture, seront des leviers toujours essentiels dans ce devenir proche.

Les forces pour agir sont là, à nous de les saisir.

« Il n’y a pas de lendemains qui chantent, il n’y a que des aujourd’hui qui bruissent » selon « les furtifs » d’Alain Damasio.

Marie-Hélène Lopez, journaliste, responsable de la Publication.

*Territoire d’information : les départements 24, 31, 32, 33, 40, 47, 64, 65.

ITVB c’est 9 lettres par an que l’on peut recevoir par mail gratuitement en s’abonnant ; possibilité de faire un don avec déduction fiscale.


Prochaine Lettre ITVB, jeudi 30 septembre.

« Sur un air de vacances » et en quelques notes, ITVB invite les vacanciers de tous les âges à découvrir des expériences en pleine nature ; parfois conçues ou imaginées à partir d’espaces du quotidien proches, mises en scène ou guidées par des scientifiques, des acteurs de la culture ou des arts : balade sur un fleuve, promenade dans les villages, visite de jardin, d’un patrimoine, expo à vélo ou visite d’une « bulle ».
Le « tout près », serait-il un monde d’émerveillement ?
Peut-être, certainement, sans aucun doute, si avant de « partir », nous mettons dans nos bagages cette envie d’observer notre environnement, d’apprendre à le regarder, de renouer avec ce qui nous entoure, d’expérimenter et également de s’interroger comme le propose le sociologue Rodolphe Christin.
En cette fin d’année scolaire, pourquoi ne pas entonner ce chant emprunt d’humour tiré du film « l’arbre, le maire et la médiathèque » de Rohmer : « Alors, la campagne sera belle, on reverra les hirondelles, les près se couvriront d’ombelles… Quelle chance d’avoir trouvé la solution… »
ITVB sera de retour le jeudi 30 septembre. D’ici là, bonnes vacances.

 


 

Partager cet article de ICI, tout va bien
Pin It

REDACTION

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus