La LETTRE du Mois

Lettre N° 40 - Juin 2022
Lettre N° 39
- Avril 2022

 

LIGNE ÉDITORIALE

ICI, tout va bien est né en 2017. Dans sa version actuelle démarrée avec le numéro de mars 2021, ITVB veut plus qu’hier faciliter le déclic du passage à l’action, de la co-construction, de l’envie de faire avec, de se remettre en phase avec le vivant, de s’impliquer ponctuellement ou à long terme dans un projet à travers la mise en avant de récits proches de chez nous* et parfois plus loin.

Marie-Hélène Lopez

Point commun de ces initiatives, solutions ou pratiques innovantes : elles sont vectrices d’émancipation, de mieux-être, de sens par leur parti-pris environnemental, leur modèle économique et social, leur gouvernance aussi.

Poursuivre le journalisme positif, bien sûr, reposant sur de nouveaux imaginaires, des envies de possibles en appuyant sur l’engagement et les énergies collectives.

L’art, la culture, seront des leviers toujours essentiels dans ce devenir proche.

Les forces pour agir sont là, à nous de les saisir.

« Il n’y a pas de lendemains qui chantent, il n’y a que des aujourd’hui qui bruissent » selon « les furtifs » d’Alain Damasio.

Marie-Hélène Lopez, journaliste, responsable de la Publication.

*Territoire d’information : les départements 24, 31, 32, 33, 40, 47, 64, 65.

ITVB c’est 9 lettres par an que l’on peut recevoir par mail gratuitement en s’abonnant ; possibilité de faire un don avec déduction fiscale.

ICI tout va bien

Ce numéro 40 a pris le chemin des campagnes. Celui emprunté est innovant, régénérant et valorisant. D’autres façons d’y vivre, d’y agir, de leur donner un avenir sont ici racontées ; des réalités souvent loin des images installées dans nos têtes comme le souligne l’un de nos compagnons de route, anthropologue de la nature, déplorant le manque de récits des nouvelles initiatives en cours. Et, pourtant elles existent, tout près, comme en Béarn où deux citoyens y développent un nouveau modèle agricole à partir de la reprise d’anciennes fermes ; lorsqu’un agriculteur utilise un outil coopératif d’hier dans les Hautes-Pyrénées pour impulser de nouvelles pratiques et créer du lien, ou bien lorsqu’à partir d’un besoin local en pays viticole, une formation est initiée créant emploi et insertion pour les réfugiés. Plus loin, les campagnes sont aussi des lieux où des femmes éleveuses décident de se regrouper et de s’entraider pour amener à la construction de comportements égalitaires et exercer avec les hommes les responsabilités.
D’autres comportements se propagent aussi, dans cette vallée qualifiée pour certains de « perdue », avec la création d’un lieu de travail partagé, prouvant bel et bien aujourd’hui sa raison d’exister à Arrens-Marsous. Mise en place depuis dix ans, la méthode du « tout est possible » a fait également ses preuves dans une commune rurale, où une association a redonné vie à son centre bourg.
La campagne est aussi un lieu de ressources qui permet parfois de belles propositions pour des femmes ayant un cancer, comme dans le Lot-et-Garonne.
Plus « sauvage », la campagne peut l’être enfin, pour chacun et chacune de nous et devenir un lieu d’expérimentation, comme le met en scène la journaliste Anne-Sophie Novel avec pour compagnons ceux et celles qui l’observent, permettant de mieux comprendre et d’agir pour le vivant. Elle est aussi pleine de ressources  et de liens quand on donne la parole aux anciens racontant leur quotidien dans les villages.
Et la culture ? Elle n’est pas l’oubliée, mais l’absente. Une place particulière lui sera consacrée dans un prochain numéro.
Avant de vous donner rendez-vous en septembre, en échos aux récits de chaque témoin, l’envie de vous laisser avec les mots d’Albert Camus : « Chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde. La mienne sait pourtant qu'elle ne le refera pas. Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde se défasse ».


 

Espiute | 64

Faire coexister sur d’anciennes fermes logement social et terres agricoles pour accueillir des paysans, mais pas uniquement, tel est le pari de ce nouveau modèle agricole pensé et en cours de construction, mené par une association depuis 2018. Pour ses deux fondateurs, malgré les soutiens reçus, il s’agit de faire bouger les lignes…

Arrens-Marsous | 65

Dans un village de montagne, de 700 habitants, quelques entrepreneurs et salariés projettent de créer un tiers-lieu. L’écoute et la proposition de la commune permettent de donner vie à ce lieu et de démontrer pour leurs initiateurs que la montagne est aussi innovante et pas uniquement une destination touristique.

Aire-sur-l’Adour | 40

Depuis deux ans, des réfugiés sont formés à la viticulture en Madiran,Tursan et Coteaux de Gascogne avec l’objectif d’une embauche. Une opération où tout le monde est gagnant, car le secteur viticole est en manque de bras. Centre d’accueil pour demandeurs d’asile, organisme de formation et employeurs réussissent ici un beau partenariat en voie de pérennisation. Notre guide pour le récit de cette aventure est agriculteur, mais aussi le formateur auprès de ces réfugiés.

Nailloux | 31

Qu’est ce qui peut faire « basculer » un cargo de marchandises ? La météo ? Un accident ? Non, une baignade en mer autorisée par sa commandante. Ce moment transgressif, en suspens, va faire surgir un avant et un après pour chaque membre de l’équipage. Et si cette irruption du mystère dans la routine de la vie à bord d’un cargo offrait à chacun la possibilité de trouver sa place sans donner place au pouvoir.

Sainte Marthe | 47

Après une vie professionnelle militante dans le secteur associatif, la retraite de ce couple se devait d’être active et ouverte vers les autres. Le projet prend forme autour de chambres d’hôtes dans un moulin avec la volonté d’associer des animations culturelles, mais aussi avec force et enthousiasme, d’accueillir gratuitement des femmes malades du cancer pour qu’elles se reposent. Ses « invitées », nommées ainsi y sont reçues depuis quelques mois…

Comme prévu, ITVB revient après une pause de trois mois née d’une volonté d’évoluer, de se questionner en se rapprochant pour cela des lecteurs qui ont joué le jeu et permis ainsi d’enrichir la réflexion* souhaitée.  

Évoluer, ce n’est pas tout changer comme vous allez le lire, c’est repenser au positionnement de la Lettre qui avait démarré en 2017, c’est tendre l’oreille à ce qui nous entoure, c’est ouvrir toujours et encore nos horizons, laisser aller notre envie de faire avec, de vous donner envie d’aller sur le site, mais c’est aussi se parer de quelques atours, de couleurs, afin de se mettre ainsi sur son 31. (Tiens ! c’est  le numéro de mars)

En partant en quête pour ce numéro à la rencontre d’hommes et de femmes, de collectifs, de collectivités, l’évidence était là : choix de vie, envie de faire autrement, énergie à transformer, à porter la voix, à renouer avec le vivant. ITVB se devait d’apporter la même intensité d’éclairage à travers la mise en avant de ces récits, elle le fait en créant de nouvelles rubriques, en s’interrogeant sur un demain qui se voudrait être aujourd’hui, en se rapprochant de partenaires positifs « des ondes » …
Vous informer bien sûr et donner également les clés à ceux et celles qui veulent agir, car vous l’avez souhaité aussi en tant que lecteurs.
Le printemps des poètes est là, avec lui Henri Gougaud et les mots empruntés à son dernier ouvrage : « Le but n’est pas d’être meilleur, souvenez-vous bien de cela. Il est de devenir vivant, de plus en plus intensément. » Bonne lecture. Vos retours seront les bienvenus.

Résumé compte rendu questionnaire, cliquer ici.


 

Sentous-Lahitte-Libaros | 65

En 1998, un agriculteur propose le regroupement de moyens matériels auprès d’agriculteurs de trois communes voisines. La mise en place d’une CUMA, un système coopératif qui a vu le jour en 1945, va entraîner une nouvelle organisation collective, de nouvelles façons de travailler le sol et renforcer les liens entre ses adhérents.

Sainte-Foy-la-Grande | 33

Qu’est-ce qui pourrait redynamiser notre centre-ville ? C’est la question posée par quelques familles de la commune rurale de 2500 habitants à tous ses habitants. Résultat : les projets affluent et le collectif à l’initiative se structure. Dix ans après, les activités se sont développées tout en restant fidèles à la méthode qui consiste à dire à chaque porteur de projet « on va tout faire pour rendre possible votre idée ».

Lancée voici quelques mois « L’initiative 1000 cafés » a pour objectif de soutenir la création de cafés, lieux de convivialité dans les territoires ruraux (cf. N°23 ITVB). Parmi les 400 candidatures de mairies déposées, une commune du Lot-et-Garonne a été sélectionnée. Elle avait vu disparaître voici deux ans son seul café. L’appel de cette initiative entendu à la radio par Madame la Maire a été le déclic.
Meilhan-sur-Garonne - 47

Sarrant | 32

Les contes et autres histoires enfantines font du loup le grand méchant … Dans cette « fable » où son rôle est primordial, il apparaît ni bon ni mauvais mais utile à l’équilibre de l’écosystème de l’île. Inspiré d’une histoire vraie, le récit aux allures de documentaire, fera à coup sûr changer l’imaginaire du loup auprès des jeunes et moins jeunes lecteurs.

Mentions légales

Le présent site d’information en ligne est accessible à partir de l´url suivante : www.ici-toutvabien.org

Il est édité par l’association ICI, tout va bien.

Direction de la Publication du Site : Marie-Hélène Lopez.
Responsable rédaction du Site/Lettre du Mois : Marie-Hélène Lopez.
Contact Rédaction : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Pour toute information Abonnement, Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

La dénomination ICI, tout va bien (ITVB) a fait l’objet d’une déclaration après de l’INPI en tant que marque commerciale.

Création du logo ICI, tout va bien : Nokmac  - www.nokmac.com
Site internet/Conception, réalisation et hébergement : Adiane SAS - Dax - www.adiane.com
Remerciements à TAM-TAM Design  

 

Conditions d’utilisation du site

Toute personne accédant, visitant ou utilisant le site, notamment en adressant un courrier électronique à la rédaction, qu’elle agisse pour son compte ou pour le compte de toute personne morale (ci-après un « Lecteur ») déclare et garantit avoir pris connaissance des présentes conditions d’utilisation et en accepter les termes et conditions, sans restriction ni réserve.

Chaque Lecteur de la Lettre et du Journal doit également prendre connaissance régulièrement des présentes conditions d’utilisation, la rédaction se réservant le droit de les actualiser et/ou de les modifier, à tout moment et sans préavis.

 

Objet du site

ICI, tout va bien est un journal en ligne d’information optimiste et de proximité mettant en avant : projets, actions, expériences et utopies ayant un parti pris environnemental, solidaire, économique et social ;

Le site ne constitue, en aucune façon, une offre de service, une sollicitation d’offre de service ou un démarchage. Le Journal ne garantit pas l’exhaustivité des informations contenues sur le site.

La rédaction ne garantit pas que le site soit accessible de manière continue.

Tout lecteur est informé du fait que ITVB se réserve le droit de modifier, suspendre et/ou supprimer, tout ou partie du site et des informations qu’il contient et ce, à tout moment et sans préavis.

En conséquence, ITVB ne pourra pas être tenu pour responsable de tout dommage allégué ou avéré, subi directement ou indirectement, par tout Lecteur du fait de sa connexion au Site, de la consultation et/ou de l’utilisation des informations fournies par le site.

 

Protection des données personnelles

Les Lecteurs dont les données personnelles, telles que leur adresse de messagerie, leurs noms et coordonnées, sont collectées ou qui communiquent au Journal des données personnelles, via le site, sont informées qu’elles disposent, conformément à la Loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition qu’ils peuvent exercer auprès du Journal en adressant un mail à l’adresse suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Le responsable des traitements des données personnelles est la rédaction de la publication ICI, tout va bien.

Les données personnelles ou d’organismes (= liens également) ne sont conservées et utilisées qu’aux seules fins de répondre aux courriers électroniques adressés, ou de donner de la résonance à l’information traitée dans le cas où elles complètent un article et donc ont été autorisées à être diffusées lors des interviews, entretiens ou écrits par courrier électronique.

Ces données sont susceptibles d’être conservées et stockées par la rédaction pendant la durée qu’elle jugera raisonnable pour assurer le traitement de ces réponses et le besoin de créer un lien avec ces associations, organismes, entreprises… si besoin afin de relayer l’information.

Le Lecteur est également informé qu’aucune transmission de données personnelles n’est obligatoire pour l’accès et/ou la consultation du site. Seule la transmission d’une adresse électronique valide est obligatoire lorsqu’un message électronique est adressé à la rédaction et ce, de façon à ce qu’une réponse puisse être éventuellement apportée audit message électronique ou dans le cas où la personne souhaite recevoir la Lettre à titre gracieux.

Les données relatives à la rédaction qui sont rendues accessibles sur le site ne peuvent être collectées et faire l’objet d’un traitement sans l’accord préalable et écrit de la personne concernée.

En particulier, chaque Lecteur s’interdit de collecter et d’utiliser, de manière manuelle ou automatisée, les données de la rédaction pour envoyer des messages publicitaires ou de quelque autre nature qui n’auraient pas de relation avec les activités de la Rédaction.

Chaque Lecteur s’interdit également de reproduire des photographies ou documents venant illustrer un article ; ceux-ci n'ayant été cédés à la rédaction qu’à des fins d’illustration du propos et pour un temps indéterminé (= lors du retrait de l’information).

 

Propriété intellectuelle

Le site et chacun des éléments qui le compose et notamment les textes, articles, lettres d’information, communiqués de presse, présentations, plaquettes, brochures, illustrations, photographies, hormis celles fournies par les personnes concernées par l’information diffusée et qui auront données leur autorisation d’utilisation, sont la propriété intellectuelle exclusive de la rédaction.

Les droits de propriété intellectuelle d’ordre patrimonial afférents aux photographies reproduites sur le site (illustrant les rubriques principalement) ont été achetés ou cédés par l’association ICI, tout va bien ou ses fondatrices.

Les Lecteurs ne sont autorisés qu’à représenter le site sur l’écran de leur ordinateur personnel.

En particulier et sous réserve des stipulations de l’alinéa précédent, le Lecteur n’est pas autorisé à reproduire, représenter, modifier, traduire et/ou adapter, partiellement ou totalement, à titre onéreux ou gratuit, le site et chacun des éléments qui le compose, et reproduire et/ou représenter de telles traductions, adaptations et modifications, partiellement ou totalement, à titre onéreux ou gratuit, sans l’accord préalable et écrit de la rédaction et de l’association.

Par exception aux alinéas précédents, la rédaction autorise les Lecteurs à télécharger sur le disque dur de leur ordinateur personnel les lettres d’information ou les autres documents, propriété du Journal qui sont mis à la disposition des Lecteurs sous la forme de fichiers électroniques spécifiquement en vue de leur téléchargement.

Dans ce cas, et sauf stipulation contraire expresse reproduite sur chacun des documents susvisés, le Lecteur ne sera autorisé qu’à détenir une copie de ces documents et qu’à imprimer ces documents pour un usage strictement privé. Il s’interdit en particulier de diffuser à des tiers ces documents, y compris par envoi par courrier électronique, par impression et distribution sur un support tangible et par mise à disposition sur un serveur installé sur un réseau public ou privé.

 

Liens

Les Lecteurs ne sont pas autorisés à créer un lien hypertexte vers le site et/ou une page quelconque du site et/ou d’un fichier s’y trouvant sans l’accord préalable écrit de la rédaction ou de l’association ICI, tout va bien.

La rédaction ne saurait dans tous les cas voir sa responsabilité engagée du fait de l’existence de liens hypertexte entre son site et des sites tiers et/ou au titre du contenu desdits sites que la rédaction n’avalise en aucune façon.

 

Le cookie de solutions de mesures d'audience

1. Le Paquet Télécom
La transposition en droit français des directives européennes dites "Paquet télécom" renforce l'obligation d'information des internautes à l'égard des cookies. Le gouvernement français a transposé ces nouvelles normes dans une ordonnance publiée le 24 août 2011 dite ordonnance "Paquet télécom".

2. Que veut-on dire quand on parle de "cookie" ?
Il s’agit des "informations stockées dans l’équipement terminal", qui sont déposées par un site Internet sur le terminal d’un utilisateur. Déposer un "cookie" consiste donc à coller une "étiquette" sur le terminal de l’internaute.

3. Position de la CNIL concernant les « cookies utilisés pour réaliser de la mesure d'audience ».
La CNIL a conscience de la nécessité pour un éditeur de mesurer l'audience de son site internet. Elle observe que les cookies sont fréquemment utilisés pour cette finalité et que ce dispositif contribue aussi au service fourni à l’internaute. Les statistiques de fréquentation permettent notamment aux éditeurs de détecter des problèmes de navigation dans leur site ou de mettre en avant certains contenus particulièrement demandés par les internautes.

Compte tenu de la finalité spécifique de ces cookies et du risque très limité sur la protection de la vie privée, la CNIL a décidé de considérer que ces cookies pouvaient être mis en œuvre sans avoir reçu le consentement préalable des internautes. Mais, pour bénéficier de cette exemption au consentement, la CNIL considère que ce traitement doit respecter les conditions particulières suivantes:

- Information : Une information claire et complète doit être délivrée par l’éditeur du site afin d’assurer la transparence sur l’utilisation des outils d’analyse de fréquentation. Un lien vers cette information est présent sur toutes les pages du site vers la page "Mentions légales".

- Droit d’accès : Toute personne justifiant de son identité a le droit d'interroger le responsable du présent site pour savoir s’il détient des informations sur elle, et le cas échéant d’en obtenir communication. Cf. Adresse ci-dessus.

- Droit d’opposition : Vous pouvez vous opposer à l'enregistrement de “cookies” en configurant votre navigateur. A titre d’exemple :
 . Si vous naviguez sur Internet avec Internet Explorer (Microsoft) : cliquez “outils”, “options Internet”, “confidentialité”. Cliquez sur le bouton “avancé”, cochez la case “Ignorer la gestion automatique des cookies”, cochez les deux cases “refuser”, puis validez. (IE doit être fermé pour que la configuration soit prise en compte).
 . Si vous naviguez sur Firefox  (Mozilla) Cliquez “outils”, “options”, “vie privée”. Décochez “accepter les cookies” ou cliquez sur le bouton “exceptions” et entrer le nom du site et cliquez sur “bloquer”.
Certains services requièrent que l'utilisateur accepte les cookies. Si le navigateur est configuré pour les refuser, l'accès à ces services peut se révéler altéré, voire impossible.
Les fabricants de navigateurs sont en cours de développement des nouveaux mécanismes pour permettre aux internautes d’exprimer leurs préférences en matière de vie privée.

- Finalité limitée :
L’utilisation des cookies est strictement limitée à la mesure d’audience des pages du site, sans permettre l’identification des personnes visitant notre site.
- Adresse IP : L’utilisation de l’adresse IP pour géolocalisation est à l’échelle de la ville et anonymisée.
- Durée de conservation : Les informations sont conservées pendant une durée maximale de 6 mois.

Assortissant l’absence de consentement préalable à des conditions strictes de mise en œuvre pour ce type de cookies, la CNIL a pour objectif de concilier respect de la vie privée et l’activité des éditeurs. Cette position est susceptible d’évoluer en fonction de la position commune que pourrait adopter l’ensemble des CNIL européennes (G29).

REDACTION

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus