Collectivités et locaux

  • Aider les gens à construire de belles choses, à faire de la politique

    Des listes citoyennes se mettent en place en France avec la volonté d’inventer de nouvelles façons de faire vivre la démocratie communale. Pour accompagner ce mouvement, des outils didactiques, des méthodes de travail, des ouvrages pratiques ont vu le jour, parmi eux : « Oser s’impliquer dans la vie politique locale ». L’auteur, un simple citoyen, invite ses lecteurs à passer à l’action.

  • Comment inviter les candidats à co-construire des alternatives territoriales…

    Voici plusieurs mois un « pacte pour la transition » a été proposé par les ONG, les associations nationales, locales et les citoyens à destination des collectivités territoriales. Réseau Action Climat et Alternatiba à partir des « alternatives territoriales » propose de co-construire des politiques locales et d’organiser le suivi des engagements des futurs élus.

  • Les Conseils municipaux des enfants ouvrent-ils la voie aux citoyens de demain

    Ibos 65 / Capbreton 40 / Audenge 33 /…


    Si chaque Conseil municipal des enfants présente des spécificités selon la commune, sa vitalité et sa pérennité reposent au départ sur un choix politique de la municipalité qui devra être  mené avec pédagogie.  A Ibos (65), commune de 3000 habitants,  l'instance représentative des jeunes a été prise au sérieux depuis l'origine et constitue un véritable espace d'expression et d'action.

  • Pour un passage à l’action transversal, inclusif et joyeux en matière d’environnement

    L’Isle-Jourdain | 32

    Avec une équipe municipale mobilisée en matière d’environnement, des agents de la collectivité prenant en compte de nouvelles pratiques, le soutien auprès des habitants, la commune du Gers a adopté le leitmotiv du « passage à l’action » qui se veut transversal, inclusif et joyeux.

  • Quand l’expression citoyenne reprend vie au sein de la cité

    Talence - 33

    Autour d’une équipe de jeunes actifs, une association souhaite mobiliser les habitants d’une commune de 40 000 habitants pour alimenter le débat citoyen et contribuer de façon positive à construire le futur proche de leur ville. Une proposition qui trouve son public…

  • Quand les collectivités facilitent la mise en place de l’accueil familial

    Le Pizou 24

    Alternative à la maison de retraite, l’accueil familial présente de nombreux avantages, coût financier moindre, stimulation du groupe et relations humaines privilégiées. Frein à son développement : le statut des accueillants en étude depuis 30 ans. Pour faciliter la proposition de ce service, des collectivités locales n’hésitent pas à construire des maisons qu’elles mettent à disposition des familles d’accueil moyennant un loyer.

  • Quand une petite commune déploie ses champs du possible

    Lagraulet du Gers - 32

    Labellisée « Territoire bio engagé* » depuis 2014, Lagraulet du Gers est la petite commune qui montre par l’exemple au fil des ans  tout ce qui peut se faire en local pour l’environnement. Et il s’en fait…  Suivez le guide, son maire.

  • Quel est le nom de ce village qui a choisi l’écologie pour développement ?

    Saint-Pierre-de-Frugie  24

    Petite devinette. On peut se rendre dans ma commune en voiture ou à pied par les sentiers de randonnées ; on y prend plaisir à visiter mon patrimoine restauré avec des matériaux écologiques, à acheter des produits locaux bio mais aussi à s’attabler dans le restaurant et à loger en gîte ou au refuge. Je suis, je suis : la commune de Saint-Pierre-de-Frugie en Dordogne.

  • Un département se tourne vers ses habitants pour co-construire des projets collectifs

    Gers - 32

    Une voie semble s’ouvrir pour réinventer des formes de concertation, de décision et d’expression citoyenne avec la capacité de réorienter les ressources publiques.
    Dans le Gers, exemple unique en France,  le budget participatif  a été proposé au niveau du département. La deuxième édition démarre… avec autant d’engouement.

  • Une société d'économie mixte locale implique une coopérative d'habitants dans la transition énergétique

    Escource 40 - Communauté de Communes Coeur Haute Lande

    L'histoire commence par une tempête, mettant 60% de la  forêt de la commune d'Escource (40) à terre. Elle se poursuit par la réaction d'un homme, le maire, qui ne veut pas céder à la facilité pour combler une perte de recette communale. Il va alors entraîner la Communauté des Communes, la Région, l'État, les entreprises et les agriculteurs dans un projet novateur en matière de transition énergétique. Et les citoyens ? Ils ont aussi leur place et demain ils donneront de la voix à travers une coopérative.

REDACTION

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus