Ruralité fertile

  • «  Point commun avec nous, ce sont des agriculteurs avec une philosophie militante et ils cultivent l’entraide en tant qu’acteurs du territoire »

    St Sever/ Larbey  - 40

    …C’est la carte blanche d’Anne-Laure Verges –responsable de la vie sociale- au Café Culturel associatif Boissec, lieu situé en pleine ruralité, au cœur de la Chalosse, dans une commune de 250 habitants. On y pénètre par différentes activités comme l’ont fait Clément, éleveur et Marie, fromagère, tous deux bénévoles aussi dans ce lieu.

  • «La ville et la ruralité ont des choses à se dire… Il faut faire profiter l’autre des richesses de son territoire »

    Toulouse/ St Frajoux - 31

    …C’est la carte blanche de Doni Ravinet - coordinateur salarié et l’un des fondateurs de  l’association Sozhino - Association  implantée depuis dix ans dans un quartier populaire à Toulouse qui a démarré en accompagnant  les artistes locaux émergents, puis a créé un lieu d’art et dernièrement un café associatif. Il propose de découvrir un agriculteur qui voici 3 ans était encore un acteur de la culture. La  ville et la ruralité, un lien à tisser pour dessiner l’avenir… 

  • Comment apporter du lien social et de la convivialité en campagne ?

    Saint-Christophe des Bardes - 33

    Passionné de la ruralité et de la question locale, il avance à visage découvert dans les petits villages au nord de la Gironde.Il se saisit de l’histoire du lieu, du patrimoine, des rencontres avec les habitants… pour apporter du lien social et de la convivialité. La première expérimentation du collectif en cours est déjà prometteuse.

  • Conjuguer dispositif jeunes et atouts de la ruralité

    Termes d'Armagnac - 32

    D’un côté,  une ruralité où les initiatives locales sont multiples mais peu soutenues ; de l’autre, des jeunes, de plus en plus nombreux à s’engager dans des actions solidaires mais peu sollicités dans le secteur rural. Entre les deux, une association qui propose la mise en place d’un dispositif jeunes venant en appui des acteurs locaux. Un pari sur l’avenir…

  • Dans le Gers, les bonnes vibrations s’émettent en disant 32 aux jeunes médecins

    Pavie, Fleurance, Lectoure-32/

    Dans le Gers on ne manque pas d’idées pour attirer les jeunes médecins. Communes, communautés de Communes, ordre des médecins, ARS, offices de tourisme, tous disent 32 avec le conseil départemental, également prêt à partager ses bonnes idées au-delà de son territoire pour lutter contre la désertification médicale annoncée en milieu rural.

  • Engouement local pour un centre accueillant des personnes isolées malades du cancer

    Hagetmau 40

    Proposer une structure d’accueil pour accompagner les personnes atteintes d’un cancer ou leurs accompagnants en pleine ruralité, c’est le pari d’une jeune infirmière. Ouverte depuis un an et demi, la petite structure qui monte, qui monte s’appuie sur un véritable élan solidaire local. Et si demain reste à construire, l’heure est à l‘optimisme.

  • Le choix de la coopérative pour aller vers un nouveau projet

    Simorre 32

    À partir d’un projet conçu à deux, s’appuyant sur un retour à la campagne, ils ont créé un bar-bistro culturel. S’ils ont continué l’histoire d’un lieu de vie, ils y ont ajouté leurs convictions et l’envie de construire un avenir avec les habitants du village. Leur SARL est devenue une coopérative où le partage fait pleinement sens.Une idée de visite pour l’été…

  • Pour lutter contre le gaspillage, une association propose le grappillage à partir du web

    Saint Romain Le Noble  47

    Qui possède un verger a connu des moments de fortes récoltes. Après avoir appelé les voisins, les amis, il en reste toujours sur l'arbre. Que faire ? Dans le Lot-et-Garonne, une association a trouvé la solution à travers la mise en place de la plateforme "Adopte un fruit". Elle a pour vocation de mettre en relation gratuitement cueilleurs et "cultiv'acteurs". Démarrage courant avril.

  • Quand le patrimoine reprend vie à partir de visites de qualité

    Le Buisson de Cadouin - 24

    S’appuyer sur le savoir historique et scientifique avec le souci de la pédagogie lors de visites du patrimoine. Depuis plus de 20 ans les propositions de qualité se développent à la demande des collectivités locales grâce à une association et les visiteurs répondent présents.

  • Un café-librairie ambulant pour que vive la culture et l’échange en ruralité

    Mandacou | 24

    Voulant raviver une vie culturelle et sociale en pleine ruralité, une association projette la réalisation d’un événement culturel ; quelques mois plus tard, emporté par la crise sanitaire, le projet devient un café librairie ambulant. Les collectivités de proximité ne boudent pas leur attrait pour ce concept qui offrira aussi des animations culturelles.

REDACTION

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus