Prochaine Lettre ITVB, jeudi 30 septembre.

Nailloux | 31

Durant l’été, les librairies rivalisent d’idées et d’animations. D’où l’idée de pousser la porte de la librairie d’une commune de 4000 habitants qui vient de fêter ses treize ans. A la rencontre d’un lieu « bulle », d’une libraire et de son équipe, de l’actualité estivale, et d’une proposition de lecture.

« La librairie a déménagé en 2019   après être restée onze ans dans le même lieu. C’est toujours un événement, un gros travail pour  une librairie même si ce n’était qu’à 200 m,  mais quand ce sont les clients  qui donnent le coup de main,  qui vous disent -on va venir porter les cartons- ça change tout. » raconte avec plaisir Nathalie Fontaine, fondatrice de la  Librairie Détours.


La librairie telle une bulle…
À écouter notre  interlocutrice,  le hasard  est toujours un bienvenu, souvent   lié à une souplesse d’adaptation et des  convictions qui font naître le   possible dans ce lieu devenu quasiment un lieu  public et qui entretient un rapport avec le temps   long  «  L’écriture d’un livre demande du temps, choisir un livre dans une librairie prend du temps, lire demande du temps…Et notre rôle est de préserver ce temps, les  personnes qui entrent chez nous  entrent  dans ce temps comme dans  une bulle ».  L’enthousiasme de la  créatrice de Détours est donc demeuré intact depuis  13 ans, date de son ouverture.


Les atouts pour changer de métier
« j'ai travaillé initialement en librairie en Marseille, puis  comme représentante dans l'édition pendant 7 ans. Et ce poste d'observation a été aussi enrichissant que l'expérience professionnelle.   J’ai alors voulu tenter l’expérience à Nailloux dont je ne suis pas originaire en me disant - je vais essayer de  faire mon SMIC à moi …- Et au final, j’ai  tout fait en dépit du bon sens, mais avec la certitude que cela allait marcher, c’est comme cela que je  l’explique aujourd’hui » précise Nathalie.


Une librairie offre bien plus que des livres
Nailloux, commune  située à 35 km de Toulouse, a vu ainsi naître quasiment en même temps  son collège et  sa librairie dans  une vieille maison Lauragaise, à l’ambiance un peu sombre, une des raisons du  déménagement  «  Les clients regrettent le côté cosy anglais et  la porte d’entrée de la bâtisse mais ce n’était pas possible de  partir avec  !! On a gagné de la place, la librairie fait 90 m2, il y a un jardin où l’on peut prendre une boisson. On peut désormais proposer plus facilement des ateliers d’écriture pour les adultes, mais aussi pour les enfants et aussi des ateliers sur le pastel, les plantes  médicinales… Cet été nous recevons des acteurs, des musiciens, des conteurs… Tout est sur notre site. Nous bénéficierons certainement d’un afflux de touristes dans la région, car la commune est bien située côté loisirs  » précise Nathalie  pour  qui une librairie offre bien plus que des livres.
Un lieu accueillant, une équipe aujourd’hui de quatre personnes  portée par la bonne humeur et qui n’étouffe pas ses rires ou sa conversation  dès que quelqu’un rentre dans la librairie « On a traversé un moment compliqué… Et c’est vrai que des fous rires font du bien, les clients apprécient aussi.»


Une lecture pour l’été…
Difficile de quitter ce lieu sans un conseil de lecture qui nous emmènerait en voyage sans se déplacer… « Je pense à « l’amour de la marche » de Philippe Lutz avec des photographies de Bernard Plossu,  aux éditions Mediapop. Quand je pense que j’ai vécu onze ans sans connaître cette maison d’édition, une merveille !! Des Vosges à  Katmandou, l’auteur  raconte son amour pour la marche à travers des textes brefs.  Interrogatif sur l'engouement de notre époque pour le voyage à pied, il évoque son enfance, ses paysages familiers, les rencontres, le plaisir de tracer son propre chemin…C’est un exercice d’admiration pour la marche » confie avec enthousiasme notre libraire qui aurait bien d’autres livres à  nous proposer pour cet été.


Les Trois coups ! Selon Nathalie Fontaine





> Coup de chapeau :  « A mon équipe qui a su tenir le cap avec une espèce de bonne humeur qui, en fait, est l’ADN de l’équipe,  et à ceux qui la rejoignent ponctuellement comme les jeunes stagiaires de 3ème ou  du lycée pro. Comment croyez-vous que je sois sur le réseau Instagram ? C’est grâce  à eux…  »





> Coup de main : «A la librairie « Mazette »  qui va s’ouvrir prochainement à  Mazères (à 15 km  de Nailloux). On va, je pense, faire  des chose ensemble, il n’y a pas de concurrence entre nous ; les libraires sont venues se présenter  à nous. C’est une bonne nouvelle.»



> Coup de projecteur : « sur un livre … « Le miracle de la combe aux aspics » d’Ante Tomic,  traduit du Croate. Cela pourrait être filmé par Kusturica, pour donner  l’ambiance. C’est l’histoire d’un homme et de ses quatre fils vivant  en autarcie, réfractaire à toute autorité et qui  refuse d’aller en ville car il faut faire immatriculer sa voiture auparavant… C’est très drôle.»

Pour les plus curieux :      Librairie Détours   : www.librairie-detours.fr


Vous avez aimé ce récit, vous aimerez…   https://www.ici-toutvabien.org/applaudir/294-librairie.html

Partager cet article de ICI, tout va bien
Pin It

REDACTION

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus