Lannemezan 65/31/33/47/64


Alors qu’une trentaine de monnaies locales complémentaires circulent désormais en France, près du double sont en projet. Dans les Hautes-Pyrénées, on approche du but, les coupons billets de la Sonnante sont en cours d’impression.

Saint Paul Lès Dax 40


Quand on est chômeur, allocataire de minima sociaux ou salarié précaire, monter sa boîte n’est pas facile. L’ADIE propose une version issue du microcrédit créé par le prix Nobel de la Paix Muhamad Yunus et s’appuie dans son organisation sur une équipe importante de bénévoles comme ici dans les Landes.

Hossegor 40

Plus connue à Paris et dans toute la France qu’à Hossegor (40) où ils vivent, la "famille zéro déchet" a remis en cause ses gestes du quotidien et nous propose ses recettes écologiques avec humour et générosité.

Sendets-64
À Sendets, commune de 1000 habitants, la municipalité a choisi voici 4 ans de chauffer ses bâtiments publics à partir de bois issus de ses forêts. Pari réussi.

Tarbes 65 / Bordeaux 33 / Pau Bayonne 64 / Toulouse 31

Hébergeurs, hébergés, chacun doit y trouver son compte ; c’est dans ce contexte que l’on parle de réussite en matière de cohabitation. Des associations, de plus en plus nombreuses sur le territoire, à Bordeaux, Pau, Toulouse… mais aussi des coopératives et des Centres Communaux d’action sociale comme à Lectoure (32) accompagnent ce nouveau mode de vie solidaire.

Nérac 47 / Pau 64

Pour donner un coup de pouce aux demandeurs d’emploi, l’association Albret Solidarité à Nérac a créé dans sa boutique un nouvel espace où l’on peut venir s’habiller gratuitement avant un entretien d’embauche.

Saint-Pierre-de-Frugie  24

Petite devinette. On peut se rendre dans ma commune en voiture ou à pied par les sentiers de randonnées ; on y prend plaisir à visiter mon patrimoine restauré avec des matériaux écologiques, à acheter des produits locaux bio mais aussi à s’attabler dans le restaurant et à loger en gîte ou au refuge. Je suis, je suis : la commune de Saint-Pierre-de-Frugie en Dordogne.

Toulouse 31/Huos 31/Marciac 32/Bordères 64/

Les jardins partagés ne seraient pas une mode. Leurs développements dans les petites et grandes villes en font désormais un lieu d’échange et de mixité sociale. Ils s’avèrent de plus en plus une source de revenu pour leurs jardiniers et d'une prise en compte de la santé. Quant à leur histoire, elle nécessite inévitablement la volonté d’un ou plusieurs hommes. Au quartier de l’Hers à Toulouse, Francis Bouzat a dû faire preuve de ténacité pour créer le jardin des Castors d’une surface de 6500 m2 cultivée actuellement par plus de 120 jardiniers.

Tarbes 65

Café solidaire, café citoyen, café culturel associatif, café des pratiques, café bricoles, repair café, café livres… Quel que soit leur qualificatif, ils émergent un peu partout sur le territoire. Ne vous y trompez pas, on ne vient pas pour y boire de l’alcool, on vient y consommer du lien, de l’échange et bien d’autres choses. À Tarbes le Melting Potes, café solidaire-citoyen créé par l’association RAS vient d’ouvrir et il est déjà un incontournable dans vie du quartier Marcadieu.

Biarritz 64/Agen/Bordeaux/Canéjan 33/Pau 64/…

Je, tu, il, nous avons tous des compétences, c’est une évidence parfois oubliée et encore plus lorsque la retraite a déjà pointé son nez. S’appuyant sur un concept québécois, les accorderies mettent en musique ces savoir-faire afin de créer et nourrir l’échange et la convivialité dans un quartier. Le service rendu y est réglé en "chèques temps".

Agen-47

Afin de répondre à un cas pratique, une demande émanant de son beau-père qui à 91 ans avait décidé de ne plus prendre sa voiture tout en s’inquiétant de ne plus pouvoir sortir de chez lui, Jean-Alain Trimouille a mis en place la solution : avoir un chauffeur qui serait recruté parmi les jeunes retraités.
Aujourd’hui 12 départements retiennent l’idée avec la volonté de la mettre prochainement en place.

Agen 47

Plus de 600 repas sont servis au collège Saint André à Bordeaux chaque jour. En cuisine Thierry Ors ne laisse rien au hasard et résume son défi quotidien : regarder les habitudes de consommation de ses jeunes clients pour adapter la quantité la plus juste dans le but de privilégier la qualité, intégrer au maximum du bio et du local et minimiser le gaspillage.

Auch 32

Imaginez en plein centre d’Auch, au cœur des ruelles médiévales, un ancien monastère du XVIIe siècle avec des jardins en terrasse à différents niveaux, le tout laissé à l’abandon. Ce lieu extraordinaire a désormais repris vie grâce à son acquisition par un petit collectif qui a décidé voici 4 ans autour d’un verre d’en faire leur habitation. Jean-Marc Jourdain raconte cette aventure humaine tel un alpiniste savourant l’ascension accomplie avec ses difficultés tout en nous donnant envie de vivre une expérience similaire.

Samadet-40

L’histoire de la SCOP Laporte à Samadet dans les Landes démarre avec le départ en retraite d’un artisan patron ébéniste. Quinze ans plus tard, la petite entreprise présente un effectif de 20 salariés associés dont un gérant qui aime à raconter ce qu’est la vie d’une SCOP en interne, ce qu’elle change dans les relations au travail.
On prend plaisir à l’écouter.

Montbrun-Lauragais-31

La réappropriation de la terre communale par les habitants de Montbrun-Lauragais avec l’accord de la Mairie a permis de créer un verger et un potager, ouvert à ses habitants.
Le collectif citoyens "grains de pollen" aura mis deux ans pour faire germer l’idée. Au regard de ce succès, il compte bien aller plus loin en créant une coopérative d’achats de produits bios.

Pau - 64

A la question quelle est l’idée à la base de votre projet qui consiste à équiper des anciens vélos en vélo électrique Thibaud Forissier répond avec un large sourire : "c’est simple, changer le monde".
Une idée que nous vous proposons de faire cheminer… à vélo, bien sûr.

Villeneuve-sur-Lot -47/ 24/33/40/

Les espaces partagés de travail prennent place sur les territoires. Ils offrent des mises en commun variables, selon l’initiateur des lieux et selon les projets.
Le plus souvent il s’agit d’un grand espace, style open space équipé avec Internet bien sûr, où l’on retrouve l’univers de l' entreprise avec à la clé un coût bas pour ses locataires. D’autres, offrent un cadre collectif mutualisé qui peut aller jusqu’à une aide en gestion ou un accompagnement au départ de l’activité. À Villeneuve-sur-Lot "Graines de possibles" propose plus qu’un espace partagé en portant un regard bienveillant sur le projet de jeunes de moins de 30 ans.

Bordeaux-33/Pau-40/Lourdes-65

À Bordeaux, dans le quartier Bacalan, c’est une conversation que l’on pourra entendre d’ici quelques semaines dans ce lieu dédié à la mécanique pour voitures et à la réparation des vélos. Le garage Moderne fait parti de ces garages solidaires, de plus en plus nombreux, dans le paysage urbain. Particularité bordelaise : ce ne sont pas que les voitures qui y circuleront, la volonté est d’y faire circuler aussi les idées et les cultures.

REDACTION

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus